20/01/2014

Le musée d'Auschwitz enseignera l'Holocauste en arabe et farsi

Le musée d'Auschwitz enseignera l'Holocauste en arabe et farsi

  © afp.

Le musée d'Auschwitz a annoncé lundi le lancement de l'enseignement en ligne sur l'Holocauste en arabe et en farsi pour toucher un public qui ignore largement voire nie cette page tragique de la Seconde guerre mondiale.

 

"Nous voulons nous adresser aux groupes de personnes qui ont souvent une faible connaissance de ce sujet ou qui prônent même des opinions négationnistes", a déclaré à l'AFP Pawel Sawicki, un porte-parole du musée. "Les visiteurs originaires des pays arabes sont les moins nombreux à visiter le site" de l'ancien camp d'extermination nazi d'Auschwitz-Birkenau, installé par l'Allemagne nazie dans le sud de la Pologne occupée, devenu le symbole de l'Holocauste, a-t-il ajouté.

Selon lui, un enseignement via internet permettra de combler ces lacunes. Depuis 2010, l'enseignement en ligne se fait en polonais et en anglais. Lundi, outre l'arabe et le farsi, le musée a lancé aussi le même service en espagnol et en portugais. Les Espagnols sont parmi les plus nombreux à visiter le musée, mais les hispanophones d'Amérique latine ont des difficultés à se rendre en Pologne, en raison de la distance.

La formation, accessible sur le site du musée, est divisée en deux parties. La première présente l'histoire du camp, sa création, son fonctionnement et les conditions de vie des prisonniers. La seconde porte sur l'extermination des juifs à Auschwitz-Birkenau.

De 1940 à 1945 un million de Juifs européens ont été tués dans ce camp, ainsi que 70.000 à 75.000 Polonais non juifs, 21.000 Tziganes, 15.000 prisonniers de guerre soviétiques et 10.000 à 15.000 autres prisonniers, selon les données du musée du camp.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1531/Culture/article/detail/1777805/2014/01/20/Le-musee-d-Auschwitz-enseignera-l-Holocauste-en-arabe-et-farsi.dhtml

21:55 Écrit par consolez, consolez mon peuple dans Auschwitz Le Camp, Camps | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.