23/04/2012

Des bandes dessinées pour transmettre

Shoah - Des bandes dessinées pour transmettre
par Misha Uzan
Des bandes dessinées néerlandaises enseignant la Shoa aux enfants vient d'etre traduites en hébreu.

Elles aident les enfants à en apprendre davantage sur la Seconde Guerre mondiale, de manière accessible et non-traumatisante.

Le livre est raconté par une rescapée – imaginaire – de la Shoah , Ester Hecht.
Elle raconte à son petit-fils et à son ami, son enfance en Allemagne nazie.

En soixante pages, pleines d'illustrations colorées, Hecht raconte la situation de sa famille après l'accession d'Adolf Hitler au pouvoir, puis leur fuite en Hollande, la capture de ses parents, leur mort à Auschwitz, et sa propre survie.

L'histoire reflète le sort des communautés juives européennes mais le conte explique également les séquelles de la guerre, et la préservation de l'après guerre - lorsque les Juifs réinstallés en Israël et en Europe, font en sorte de garder vivante la mémoire de la Shoa.

Le livre a été publié par la Maison d'Anne Frank aux Pays-Bas et a connu un grand succès. Il a ensuite été traduit en plusieurs langues.

"Le principal défi est d'enseigner un événement traumatisant, comme la Shoa, sans traumatiser les enfants", a déclaré Dorit Novak, le directeur de l'École internationale des études sur la Shoa à Yad Vashem, qui publie le livre en Israël.

Les enseignants qui assistent aux ateliers "d'enrichissement scolaire", sont entraînés à utiliser le livre comme un outil d'enseignement. L'histoire est accessible aux enfants, avec des illustrations, et en partie en langue familière.
"Nous devons parler des survivants, et pas seulement de la mort", a commenté Novak. "Nous devons dire tout sans rien cacher, mentir ou tromper, mais le faire d'une manière qui ne leur laisse pas de cicatrice."

www.israel-infos.net/Shoah--Des-bandes-dessinees-pour-transmettre-8674.html

22:52 Écrit par consolez, consolez mon peuple dans Camps | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.