03/01/2009

Le décès de la famille frank

Le décès de la famille Frank

Anne frank survivra 4 mois à bergen-Belsen, elle décèdera en mars 1945 du typhus et de privation, quelques jours après sa soeur Margot, morte de la même façon à 19 ans.

Après avoir été séparée de ses filles, Edith frank Hollander, leur mère, transférée de Bergen-Belsen, elle meurt à l'infirmerie du camp d'Auschwitz, le 6 janvier 1945, elle avait 44 ans.

Otto frank, le père, il resté à Auschwitz avec les malades et au moment de l'évacuation du camp, il fait partie des 7650 détenus libérés par l'armée rouge, le 27 janvier 1945, il est de retour au Pays-Bas en juin 1945.

Otto frank est mort en 1980 

tombe-Anne-frank

Les corps d'Anne Frank et de Margot, mortes à l'âge de 15 ans et de 19 ans, ont été détruits, probablement brûlés ou enterrés dans une fosse commune.
Il n'y a donc pas de "tombe" d'Anne Frank.
Cependant, il existe à Bergen-Belsen un monument en forme de tombe, près duquel les passants viennent se recueillir.

01:14 Écrit par consolez, consolez mon peuple dans La vie d'Anne frank | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : auschwitz, anne-frank |  Facebook |

Commentaires

Anne et sa sœur ont été gazées... Il y a beaucoup de désinformation sur Anne et le camp de Bergen-Belsen. Les "négationnistes" sont passés par là. Contrairement à leur affirmation, il y avait bien une ou plusieurs chambres à gaz à Bergen-Belsen. C'est confirmé par le commandant du camp lui-même lors de sa déposition devant les autorités militaires.
Déposition de Joseph Kramer enregistrée par le commandant Jadin, juge d'instruction militaire près le tribunal militaire de la 10e région militaire, en déplacement à la prison de Celle, 26 juillet 1945, au sujet du gazage de 86 Juifs au Struthof :2
« Au début d'août 1943, je reçus les 80 internés destinés à être supprimés (...), et je commençai par faire conduire dans la chambre à gaz un certain soir, vers 9 heures, à l'aide d'une camionnette, une première fois, une quinzaine de femmes environ. Je déclarai à ces femmes qu'elles devaient passer dans la chambre de désinfection et je leur cachai qu'elles devaient être asphyxiées.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Kramer#Ses_propos

Écrit par : zarmagh | 02/09/2013

Les commentaires sont fermés.